Amazon Silk

Hier soir, Amazon a présenté son nouveau Kindle surprise, le Kindle Fire. Tournant sous Android 2.2, la tablette de 7" ne coûtera que 199$ et permettra d'accéder aux 18 millions de films, livres, musiques, applications déjà disponibles sur Amazon ou Amazon App Store. Mais une des principales nouveautés "révolutionnaire" de cette tablette, c'est son navigateur : Amazon Silk.

Silk va générer un maximum du contenu d'une page web sur les serveurs du cloud EC2 d'Amazon, pour éviter ainsi la consommation de ressources sur la tablette. Si vous avez déjà essayé Opera Mini ou de Blackberry Bolt, c'est à peu près la même chose.

Amazon Silk

Heureusement pour nous autres pauvres intégrateurs, Silk tournera sous Webkit. Par contre, malheureusement pour nous autres pauvres utilisateurs, Silk supportera Flash (tant pis pour la batterie).

Un commentaire

  1. Sébastien, le

    Webkit webkit... je ne me prononcerai pas sur le fait de savoir si c'est une bonne nouvelle pour nous intégrateurs ou pas. Vu la multiplicité (tant en nombre qu'en qualité) de ce moteur sur le marché (voir ce post de PPK http://www.quirksmode.org/webkit.html) ça en fera encore un de plus, sur une résolution d'écran encore différente et un rendu différent.
    J'aime à penser que ce n'est pas une si mauvaise chose mais on n'est jamais à l'abri d'une mauvaise (ou d'une bonne !) surprise (SVG et Android par exemple...).