Les archives du mois de août 2011

La parodie de Night at the Roxbury de Bill Gates

Je suis un gros fan d'émissions américaines, dont le Saturday Night Live. Chaque semaine, depuis 1975, une troupe d'humoriste prépare pleins de sketchs avec un invité de marque venu faire sa promo. Ca a permis de révéler des tas de comédiens (Eddie Murphy, Bill Murray, Mike Myers, etc...), mais aussi des tas de sketches cultes qui ont parfois été jusqu'au grand écran (Wayne's World, les Blues Brothers). Parmi ces sketches, il y a les "Night at the Roxbury" (ça a également donné lieu à un film, qui lui par contre était sans intérêt). L'histoire de deux types (Will Ferrell et Chris Kattan) qui vont danser en boîte toute la nuit sur fond de What is Love. Le sketch avec Jim Carrey fait parti des plus connus.

Hier soir, je suis tombé par hasard sur cette parodie des sketchs des Roxbury Brothers faites par Bill Gates et Steve Ballmer pour une conférence Microsoft.

Ca m'a rappelé les années 90, tous les scandales qui entouraient Bill Gates, à quel point il était détesté par bon nombre d'informaticiens... alors qu'il avait au final un peu d'humour.

Ambulance pour logo

Suite à l'annonce du départ de Steve Jobs en tant que PDG d'Apple, Vic Gundotra (vice-président senior du Social Business chez Google) a posté une anecdote amusante sur son profil G+. Ci-dessous la traduction (par mes soins) de son billet.

Un dimanche matin, le 6 janvier 2008, j'étais à la messe quand mon téléphone a vibré. Aussi discrètement que possible, j'ai jeté un oeil à mon téléphone et j'ai remarqué qu'il s'agissait d'un "Appel inconnu". J'ai choisi de l'ignorer.

Après la cérémonie, alors que je revenais à ma voiture avec ma famille, j'ai écouté ma messagerie. Le message laissé était de Steve Jobs. "Vic, peux-tu me rappeler à la maison ? J'ai un sujet urgent à aborder."

Avant même que je rejoigne ma voiture, j'ai rappelé Steve Jobs. J'étais responsable de toutes les applications mobile chez Google, et à ce titre, j'avais régulièrement affaire à Steve. C'était un des avantages du boulot.

"Hey Steve, c'est Vic" ai-je dit. "Je suis désolé de ne pas avoir répondu à ton appel, j'étais à la messe, et l'appel n'était pas reconnu, du coup je n'ai pas décroché."

Steve a rigolé. Il a dit "Vic, à moins que l'appel ne vienne de DIEU, tu ne devrais jamais répondre pendant la messe."

J'ai ris nerveusement. Après tout, si c'était habituel pour Steve de m'appeler en pleine semaine, c'était plutôt inhabituel pour lui de m'appeler un dimanche et de me demander de le rappeler chez lui. Je me demandais ce qui était si important.

"Donc Vic, nous avons un problème, un problème qu'il faut résoudre tout de suite. J'ai déjà assigné quelqu'un de mon équipe pour vous aider, et j'espère que vous pourrez résoudre ça demain" a dit Steve.

"Je regardais le logo de Google sur l'iPhone et je ne suis pas content du rendu. Le deuxième O de Google n'a pas le dégradé jaune sur la droite. C'est juste mauvais et j'ai demandé à Greg de corriger ça demain. Est-ce que c'est ok pour toi ?"

Bien sûr que c'était ok pour moi. Quelques minutes plus tard ce dimanche j'ai reçu un e-mail de Steve avec le sujet "Ambulance pour logo". L'e-mail précisait à Greg Christie et moi comment corriger l'icône."

Depuis que j'ai 11 ans et que je suis tombé amoureux d'un Apple II, j'ai des dizaines d'histoires à raconter à propos de produits Apple. Ils ont fait parti de ma vie pendant des décennies. Même quand j'ai travaillé pendant 15 ans pour BIll Gates chez Microsoft, j'avais une grande admiration pour Steve et ce qu'Apple a produit.

Au final, quand je pense au leadership, à la passion, au souci du détail, je pense à l'appel que j'ai reçu de Steve Jobs ce dimanche matin en janvier. C'était une leçon que je n'oublierais jamais. Les PDG devraient faire attention aux détails. Même un simple dégradé de jaune. Un dimanche.

A l'un des plus grands leaders que j'ai rencontré, mes prières et espoirs vont pour toi Steve.

- Vic

FIREFOX VII

Maintenant que FF6 est sorti, on va commencer à pas mal entendre parler de FF7. Sortie prévue le 27 septembre 2011.

FireFox VII

Internet Explorer pour les enfants

Ce week-end, j'ai vu une de mes nièces jouer avec ce faux téléphone portable. Elle n'a pas idée du traumatisme que la vision de ce petit E bleu a provoqué en moi.

Internet Explorer pour les enfants

Le développement et les bugs

90% du développement, c'est du débuggage. Les 10% restants, c'est écrire des bugs.

Bram Cohen, créateur de BitTorrent